AccueilFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Condolecence : Un mot à nous

Aller en bas 
AuteurMessage
cheryl
ami
ami
avatar

Féminin
Nombre de messages : 41
Age : 22
Point de fidélité : 26947

MessageSujet: Condolecence : Un mot à nous   Sam 18 Juil - 19:37

Condolecence : Un mot à nous



Prologue :

La brise soufflait dans les cheveux blond de la jeune femme. A bord de ce bateau, elle traversa le continent avec dans les bras, un joli bébé aux yeux bleu ciel.

_ Bientôt la vie sera a nous, bientôt nous revivrons loin de ces malheurs.

Accostant au port, elle descendit avec une valise et son enfant. Elle fut bousculée par la foule touristique mais elle continua sa route coûte que coûte. Sa robe flottait dans l'air saccadé. Ce que la jeune femme n'avait prévu, c'est que 'Ils' étaient déjà là. Sur son visage, la peur s'imprégna petit à petit. Son corps repartit dans la direction opposée, 'Ils' les rattrapaient, elle et le bébé couraient couraient mais le chemin n'avait plus de fin. Désespérée, elle frappa à toutes les portes espérant que lui ouvre mais apparemment personne n'était là. Soudain une porte s'ouvrit, elle s'engouffra dans la maison sans avoir demandé quoi que ce soit. Le couple vit qu'elle n'avait pas l'air d'être bien. La femme tremblait pleurait en regardant sa belle petite fille. Elle leurs laissa sa fille et s'envola dans la douceur d'un soir. 'Ils' la rattrapèrent sans difficulté et un homme s'avança vers elle, la soulevant part la gorge. Il serrait, serrait et elle le regardait le suppliant d'en finir. Elle qui avait promis qu'elle reviendrait chercher son enfant ne reviendra jamais
.


Voila une nouvelle fic ( ne vous inquiètez pas je n'oublie pas l'autre^^)


Dernière édition par cheryl le Lun 20 Juil - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheryl
ami
ami
avatar

Féminin
Nombre de messages : 41
Age : 22
Point de fidélité : 26947

MessageSujet: Re: Condolecence : Un mot à nous   Dim 19 Juil - 0:31

18 ans plus tard

Mon histoire commence dans une petite île avec une maison pour nom ' Kame House'. Là-bas vit une famille et un vieillard nommé Tortue Géniale. Si on regarde la famille de plus près, nous constatons qu'il y a trois personnes : Une femme aux cheveux blond et aux yeux bleu, un homme assez petit, chauve et une jeune fille de 18 ans aux cheveux blond et aux yeux bleu ciel.


Chapitre 1 : La nouvelle

_ Marron! Viens manger le repas est près!
_ J'arrive maman, j'arrive.

La jeune fille se tenait assise devant son bureau en bois et finissait d'écrire dans un petit carnet rose.
Sa chambre était très simple, elle contenait un lit, une table de nuit, une armoire et un bureau. La fillette avait une couette de chaque coté de sa tête et ses deux queues de cheval lui retombait sur ses épaules fines. Elle se décida à descendre, enfin. Son corps fin se balançait d'un coté a chaque fois qu'elle descendit une marche. Sa petite jupe courte faisait les même mouvement répétée et ses cheveux lui frôlait son visage de poupée. En bas des escaliers son père l'attendait avec un grand sourire.

_ Ma puce, nous mangeons dehors aujourd'hui.
_ Arrête de m'appeler 'Ma puce'. Tu c'est je ne suis plus une gamine maintenant, répondit Marron d'un ton exaspéré.
_ Ha! Les femme, soupira l'homme en partant rejoindre sa femme.

Marron continua sa route jusqu'à la sortie de la maison. Le soleil se reflétait dans ses cheveux et le ciel, dans ses beaux yeux. La chaleur l'envahit et elle sourit aussitôt, elle aimait la douce chaleur du soleil, cela lui rappelait des souvenirs enfantins. Elle allait pour dire bonjours au 'gros pervers' ( s'était le surnom qu'elle avait donné à Tortue Géniale) quand tout à coup une bourrasque de vent vint troubler se calme paisible. Pour la jeune fille cela signifiait qu'il allait ce passer une chose affreuse alors, au lieu de son sourire joyeux, son visage fit place à une mine à la fois effrayée et dégoûté. Elle se préparait à tous mais ce fut qu'une lettre emportée par le vent. Elle contempla cette lettre, d'abord elle ne remarqua rien de spécial mais après elle remarqua son nom marqué sur une des facettes de l'enveloppe alors curieuse elle l'ouvrit, il était marqué ceci :

Chère Marron,

Je suis ta vrai maman. Mais si tu lis cette lettre, cela veut probablement dire que je ne suis plus de ce monde. Désolé de ne pas avoir pu t'élever mais les parents que tu as sont vraiment bien pour toi. Moi je n'étais pas à la hauteur, des personnes me cherchaient et ont sûrement réussis a me trouver.
Sache mon enfant que je t'aime très fort et que jamais je n'oublierais les fois ou tu me souriais avec ta joli petite frimousse et tes petits yeux coquins. Je n'arrive plus a écrire je suis en train d'inonder ta lettre. Pardonne-moi.

Ta maman qui t'aime.

Ps: Si tu te sens en danger ou si tu as besoin de réconfort prononce ce mot, il te porteras chance : Condolécence.


La jeune fille retourna la lettre et continua de lire :



Mon ange,


Tu as une quête à terminer mais je t'en prie ne le fait pas car même si tu es très forte, je ne veut pas que tu meurt toi aussi. 'Ils' sont à ta recherche et ne te laisserons aucunes chances. Toutes fois, si tu veut vraiment le faire appelle ce numéros : 0145-28-54-155-31.
Ne le fait pas, je t'en pris!!!!!

Encore la femme qui veut te protéger



La femme commença a pleurer, a trembler et à crier, alarmant toute la maison. Elle se mis à genoux, mains contre terre serrant la lettre avec force. Son désespoir était total, tous se bousculaient dans sa tête, elle croyait devenir dingue, son corps se serrait près à mourir devant cette nouvelle. Sa mère courut vers elle et lui retira le papier. Elle le lut avec Krilin même si ils avaient du mal. C-18 laissa quelques larmes quand à Krilin, il se retenait essayant de calmer sa fille. Ses parents réussirent enfin à la soulever pour la faire asseoir sur une chaise. Elle les regarda d'un air mauvais demandant des explications. Ce fut Krilin qui lui raconta

_ Nous avons vu ta mère, il y a 18 ans. Elle te portait dans ses bras mais elle pleurait et tremblait. Nous l'avons fait rentrer et assoire sur le canapé et elle nous à demander si nous voulions te garder quelques jours, le temps de régler quelques histoires. Nous avons accepté et elle est partie dans la nuit. Elle nous avait promis qu'elle reviendrait mais elle n'est jamais réapparus.
_ Normal! Elle est morte à cause de sale gens! Criait Marron, de rage et de désolation.
_ Calme toi ma chérie, nous ne pouvons rien y faire.
_ Si! Je vais la venger!! Je vais continuer la quête qu'elle avait commencer !!! Je part demain!
_ Quoi!
_ Marron!

Et la femme partit dans sa chambre faisant ses bagages laissant ses parents en pleures, ils pensaient qu'elle ne les aimaient plus alors que c'était faux. Elle était juste en colère. Demain était un grand jour et elle demandera a ses amis de toujours si ils veulent l'accompagner. Pour l'instant, il fallait qu'elle se calme.

Chapitre 2 : Le départ

Le lendemain, les rayons du soleil réveillèrent notre belle Marron. Elle regarda son reveil et elle vu qu'il n'était que 6 heure du matin. Pourtant elle sauta de son lit, pris sa douche et s'habilla en troisième vitesse d'ailleurs cela lui surppris un peu car d'habitude elle mettait plus de temps. Ne s'attardant pas sur le sujet, elle courut dans les escaliers pour manger quelque chose car il est vrai qu'hier la jeune demoiselle n'avait rien manger ( du moin le soir ). Elle fouilla dans le frigo et trouva des petits croissants et du jus de fruits. Elle dévora son repas avec appetit et pensa alors à quelque chose. Hier elle avait surement fait de la peine à ses parents donc pour se faire pardonner elle mis des chansons d'Alice Cooper a fond. Ses parents adoraient ce groupe. Le 'gros pervers' se réveilla en sursaut tandis que C-18 et Krilin s'étirèrent avec un grand sourire sur leurs lèvres. Marron dançait, ses longs cheveux détachés foutaient son visage et sa robe bleu volait dans les airs. Ses chaussures étaient à l'autre bout de la pièce car elle les avaient jetées. Sa mère aussi dansait, son corp volait à présent et son mari la rejoind. Ils étaient heureux car leur fille ne les avait pas oublié. Au bout d'une bonne demi-heure de dance, tous trois s'arrêtèrent afin de se reposer et, pour les parents, finir leurs préparations. Le couple prit sa douche en même temps pendant que leur fillette finissais de préparer ses affaires. Marron avait le stricte néssessaire en habit, un gros sac de nourriture ainsi que quelques capsules. Soudain une voix familière se fit entendre derière son dos.

_ Bonjour belle Marron.
_ Salut Gros pe.... Tortue Géniale.

Il s'approcha de la fille matant ses seins. Marron, qui le remarqua tout de suite, lui mit un coup de poing dans le nez. Il s'envola a l'autre bout de la pièce et pleurait sur lui même.

_Ca t'apprendra Gros pervers!!!!
_ Bonjour ma puce!!
_ Bonjour papa, s'exclama la jeune fille qui se jeta dans ses bras.
_ Tient tu me réprimande pas?
_ Pourquoi tu veut que je le fasse? Marron répondit d'un air amusée.
_ Non non surtout pas!!

Et là, tous deux éclatèrent de rire ne remarquant même pas que la maîtresse de maison était présente.

_ Quel est le sujet de votre rire ?
_ Ho maman!! dit-elle en sautant dans ses bras.
_ Bonjour mon ange!

Après ces courtes retrouvailles, les parents prirent leurs petits déjeuner tandis que Marron vérifiait ses affaires. Il était tant de partir, elle ésitait mais voulait a tout pris venger sa mère de ses tueurs. Elle dit brièvement au revoir a ses parents, ne voulant pleurée devant eux mais une fois envolée dans les aires, elle ne s'en empêcha pas. Quand elle arriva devant la porte de la Capsule Corporation, elle s'éssuya les yeux puis elle sonna. La porte s'ouvrit, c'était Goten.

_ Salut Marron! Entre!!
_ Salut! Que fais-tu ici?
_ Végéta ma permis de rester un peu avec Bra.
_ Ho je vois... Marron afficha aussitôt un sourire coquin.
_ Quel es la raison de ta visite?
_ Je pourrais vous voir tous les trois?
_ Bien sûr! Assied toi sur le canapé en attendant, je vais les chercher.
_ Ok!!

Et Goten alla chercher Trunk et Bra tandis que Marron s'assie confortablement dans le canapé rouge. Quelques minutes plus tard le jeune homme réapparu avec ses deux amis.

_ Bonjour Marron!
_ Hello Miss
_ Salut !! Je dois vous parler, je vais partir finir une quête que ma vrai mère avait commencer.
_ Attend, tu as dit ta vrai mère? S'étonna Trunk.
_ Oui, j'ai été adoptée et ma mère s'es fait tuer par des gens dangereux. J'aurais voulut la venger alors je veus faire cette quête et je me demandais si....
_ Si on ne voulait pas venir avec toi c'est ça?
_ Oui, répondit Marron un peu honteuse.
_ En tous cas je ne sais pas pour ses deux messieurs mais moi j'accepte.
_ Et nous aussi!!
_ C'est vrai? Mais c'est génial alors!!
_ Ouais par contre ta toutes les capsules ou il t'en manque?
_ Il me manque une capsule pour ranger la nourriture.
_ Tient! Goten tendit a Marron une capsule qu'il avait sortit de sa poche.
_ Merci.
_ Dit moi Goten, pourquoi te te trimbale avec une capsule 'stock nourriture' dans ta poche?
_ C'est au cas ou j'aurais faim, répondit-il un peu gêné.
_ Tel père, tel fils!

Et tous rièrent quelques instants pour décompresser. Tous les trois partirent annoncer la nouvelle a leurs parents et se rejoignèrent devant la capsule corp. Marron télephona au numero indiqué et une voix d'homme lui parla.

_ Si tu m'appele c'est que tu as envie de finir la quête inachevée alors écoute bien. Vas à Paris et trouve le commendant Straks et demande lui son vaisseau. Ensuite demande lui des information et part pour la planète Senyra. La-bas trouve le roi Fressieu. C'est tous pour les infos, bonne chance!

Et le téléphone coupa, Marron expliqua la conversation avec ses amis et sortit une capsule. Elle la jeta parterre. Une voiture décapotable rouge apparu, tous montèrent dedans et partit vers le port le plus proche.

C'est pas terrible mais bon. Alors
Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buu le réincarner
admin
admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7116
Age : 25
Point de fidélité : 41192

MessageSujet: Re: Condolecence : Un mot à nous   Dim 19 Juil - 13:11

j'ai juste le début, j'aime bien mais l'histoire je le lis se soir ^^

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheryl
ami
ami
avatar

Féminin
Nombre de messages : 41
Age : 22
Point de fidélité : 26947

MessageSujet: Re: Condolecence : Un mot à nous   Dim 19 Juil - 13:16

ok voila la suite

Chapitre 2 : Le départ

Le lendemain, les rayons du soleil réveillèrent notre belle Marron. Elle regarda son reveil et elle vu qu'il n'était que 6 heure du matin. Pourtant elle sauta de son lit, pris sa douche et s'habilla en troisième vitesse d'ailleurs cela lui surppris un peu car d'habitude elle mettait plus de temps. Ne s'attardant pas sur le sujet, elle courut dans les escaliers pour manger quelque chose car il est vrai qu'hier la jeune demoiselle n'avait rien manger ( du moin le soir ). Elle fouilla dans le frigo et trouva des petits croissants et du jus de fruits. Elle dévora son repas avec appetit et pensa alors à quelque chose. Hier elle avait surement fait de la peine à ses parents donc pour se faire pardonner elle mis des chansons d'Alice Cooper a fond. Ses parents adoraient ce groupe. Le 'gros pervers' se réveilla en sursaut tandis que C-18 et Krilin s'étirèrent avec un grand sourire sur leurs lèvres. Marron dançait, ses longs cheveux détachés foutaient son visage et sa robe bleu volait dans les airs. Ses chaussures étaient à l'autre bout de la pièce car elle les avaient jetées. Sa mère aussi dansait, son corp volait à présent et son mari la rejoind. Ils étaient heureux car leur fille ne les avait pas oublié. Au bout d'une bonne demi-heure de dance, tous trois s'arrêtèrent afin de se reposer et, pour les parents, finir leurs préparations. Le couple prit sa douche en même temps pendant que leur fillette finissais de préparer ses affaires. Marron avait le stricte néssessaire en habit, un gros sac de nourriture ainsi que quelques capsules. Soudain une voix familière se fit entendre derière son dos.

_ Bonjour belle Marron.
_ Salut Gros pe.... Tortue Géniale.

Il s'approcha de la fille matant ses seins. Marron, qui le remarqua tout de suite, lui mit un coup de poing dans le nez. Il s'envola a l'autre bout de la pièce et pleurait sur lui même.

_Ca t'apprendra Gros pervers!!!!
_ Bonjour ma puce!!
_ Bonjour papa, s'exclama la jeune fille qui se jeta dans ses bras.
_ Tient tu me réprimande pas?
_ Pourquoi tu veut que je le fasse? Marron répondit d'un air amusée.
_ Non non surtout pas!!

Et là, tous deux éclatèrent de rire ne remarquant même pas que la maîtresse de maison était présente.

_ Quel est le sujet de votre rire ?
_ Ho maman!! dit-elle en sautant dans ses bras.
_ Bonjour mon ange!

Après ces courtes retrouvailles, les parents prirent leurs petits déjeuner tandis que Marron vérifiait ses affaires. Il était tant de partir, elle ésitait mais voulait a tout pris venger sa mère de ses tueurs. Elle dit brièvement au revoir a ses parents, ne voulant pleurée devant eux mais une fois envolée dans les aires, elle ne s'en empêcha pas. Quand elle arriva devant la porte de la Capsule Corporation, elle s'éssuya les yeux puis elle sonna. La porte s'ouvrit, c'était Goten.

_ Salut Marron! Entre!!
_ Salut! Que fais-tu ici?
_ Végéta ma permis de rester un peu avec Bra.
_ Ho je vois... Marron afficha aussitôt un sourire coquin.
_ Quel es la raison de ta visite?
_ Je pourrais vous voir tous les trois?
_ Bien sûr! Assied toi sur le canapé en attendant, je vais les chercher.
_ Ok!!

Et Goten alla chercher Trunk et Bra tandis que Marron s'assie confortablement dans le canapé rouge. Quelques minutes plus tard le jeune homme réapparu avec ses deux amis.

_ Bonjour Marron!
_ Hello Miss
_ Salut !! Je dois vous parler, je vais partir finir une quête que ma vrai mère avait commencer.
_ Attend, tu as dit ta vrai mère? S'étonna Trunk.
_ Oui, j'ai été adoptée et ma mère s'es fait tuer par des gens dangereux. J'aurais voulut la venger alors je veus faire cette quête et je me demandais si....
_ Si on ne voulait pas venir avec toi c'est ça?
_ Oui, répondit Marron un peu honteuse.
_ En tous cas je ne sais pas pour ses deux messieurs mais moi j'accepte.
_ Et nous aussi!!
_ C'est vrai? Mais c'est génial alors!!
_ Ouais par contre ta toutes les capsules ou il t'en manque?
_ Il me manque une capsule pour ranger la nourriture.
_ Tient! Goten tendit a Marron une capsule qu'il avait sortit de sa poche.
_ Merci.
_ Dit moi Goten, pourquoi te te trimbale avec une capsule 'stock nourriture' dans ta poche?
_ C'est au cas ou j'aurais faim, répondit-il un peu gêné.
_ Tel père, tel fils!

Et tous rièrent quelques instants pour décompresser. Tous les trois partirent annoncer la nouvelle a leurs parents et se rejoignèrent devant la capsule corp. Marron télephona au numero indiqué et une voix d'homme lui parla.

_ Si tu m'appele c'est que tu as envie de finir la quête inachevée alors écoute bien. Vas à Paris et trouve le commendant Straks et demande lui son vaisseau. Ensuite demande lui des information et part pour la planète Senyra. La-bas trouve le roi Fressieu. C'est tous pour les infos, bonne chance!

Et le téléphone coupa, Marron expliqua la conversation avec ses amis et sortit une capsule. Elle la jeta parterre. Une voiture décapotable rouge apparu, tous montèrent dedans et partit vers le port le plus proche.

Chapitre 2 : Bras, la première a sombrer

Marron était au volant avec Trunk a coté et les deux tourtereaux s'enlaçait derrière. Les cheveux de le femme blonde volait en arrière ou se prenait des mèches devant ses yeux mielleux. La chaleur du soleil s'empara de son corps et à cet instant son visage était illuminé. Ses yeux brillaient et sa douce peau reflétait le soleil. Aucun homme ne pouvait résister face à cette beauté parfaite, Trunk le reconnu bien assez rapidement. Après plusieurs heures de route, Marron arrêta la voiture, remis ses cheveux en place, attendit que ses amis sortent de la voiture et la rangea dans la capsule. Ils se dirigeaient donc vers le port, tous furent poussés par la foule de personne qu'y s'y trouvait. Bras demanda à un conseiller, lesquels de bateau partait pour Paris ou la France.

_ Il y en a un qui ne ne va pas tarder a partir.
_ Merci!!

Elle courut vers ses amis et leur désigna le bateau à prendre. Elle débordait d'énergie et était toujours souriante. C'etait en partit, une raison pour que Goten et Bras sortait ensemble. Ils montèrent sur le bateau montrant le ticket de transport et sans allèrent vers leurs chambres.
Marron et Bras se retrouvèrent sur le bateau et montaient sur les barreaux. Leurs cheveux volaient dans tous les sens, les heurtant légèrement. La robe de la jeune fille aux cheveux couleurs bleu azure, volait furtivement dans tous les sens tandis que celle de la jeune femme aux cheveux couleur miel, voltigeait tout doucement. Les deux homme s'approchèrent, les admirant discrètement. Trunk aimait Marron pour sa douceur. La douceur du soir vint tous doucement les envelopper au fil que la journée se finisse. Marron, Trunk et goten s'en allèrent prendre une douche laissant Bras sur le pont.
Après leurs douches, ils le rejoignirent de nouveau. Tous était tranquille, jusqu'au moment ou une boule d'énergie vint frapper le navire. Bras l'échappa de justesse mais avant d'avoir pu dire Ouf un morceau du bateau tomba sur elle, l'emmenant dans les profondeurs. Goten resta paralysé tandis que Marron plongea dans l'eau pour sauver son amie. Elle la trouva essayant de se débattre mais maintenant tombée au sol de sable Bras perdit connaissance laissant échapper beaucoup de sang. La jeune femme avait mal même trop mal, elle voulait mourir et même inconsciente elle sentait le débris s'enfoncer dans son corps meurtrie, elle sombrait petit à petit voyant presque la lumière blanche, elle voulut crier mais elle ne pouvait pas, aucuns ne sortaient de sa bouche, elle mourrais lentement. Adieu Goten, adieux frérot et adieux Marron étaient ses seules pensées du moment. Marron essayait encore et encore de tirer sur cet énorme Poids mais sans résultat, elle essaya jusqu'à tomber elle aussi inconsciente. Les minutes passaient vite, même trop vite pour les deux sayens alors a leurs tours ils plongèrent dans l'eau glacé. Ils dégagèrent tant bien que mal le poids qui menaçait de tuer leurs deux amies. Ils les ramena sur de la terre ferme, loin du bateau coulé. Goten pleurait, pleurait ne voulant pas qu'elle le laisse. Marron se réveilla bientôt sans aucunes difficulté mais quand elle vit l'état de Bras, elle poussa un cris, horrifiée. Goten prit sa bien-aimé et partit à l'hôpital le plus proche. Ses amis le suivirent en silence. Arrivé a la bâtisse blanche, Goten entra en trombe demandant de l'aide à toutes les personnes qu'il pouvait. Ce fut un chirurgien qui lui pris Bras. Il l'emmena dans la salle d'opération, Marron arriva bientôt les cheveux toujours maculé du sang de sa proche. Les minutes et les heures passaient quand soudain une infirmière arriva.

_ Désolé mais.....
_ Non Bras !!!!
_ NON!!!

Marron criait tremblait, pleurait de toutes ses forces, elle ne pouvait croire ce qu'on lui disait. Ce n'était qu'un cauchemar et là elle allait se réveiller. Mais hélas, ce n'était pas un rêve. Marron sentit son corps qui essayait de vomir la tristesse et la peur par ses yeux mais en vint. Elle était à quatre pattes criant comme une folle furieuse. Plusieurs infirmière arrivèrent essayant de la calmer mais sans résultat. Goten pleurait encore et encore, ses larmes n'avaient plus de fin à présent. Il ne sentait plus aucune utilité a rester en vie sans sa personne bien-aimé alors il fonça vers le comptoir à médicament essayant de mettre fin à ses jours mais Trunk l'en empêcha comme il le pu. Trunk sentit son coeur se briser lentement laissant plus de souffrance. Quand a Marron, les infirmières et les médecins l'emmenèrent dans une chambre, la mettant sous calmant. Marron se sentit seule et se rappela le mot : Condolencence.

_ Codolecence, condolecence, condolecence. Elle le répétait à la manière des robots.

Quand à Trunk, il dit une dernière fois au revoir à sa soeur chérie.


Alors Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheryl
ami
ami
avatar

Féminin
Nombre de messages : 41
Age : 22
Point de fidélité : 26947

MessageSujet: Re: Condolecence : Un mot à nous   Lun 20 Juil - 17:40

Chapitre 4 : La magie opère

Tout à coup dans la chambre de la définte, une lumière brilla de plus en plus fortement. Elle se posa délicatement sur Bras à la manière des papillons sur les fleurs. Le frère surppris recula du lit blanc. C'est alors que, contre toute attente, la jeune femme absorba la lumière et le cardiographe, qui n'était toujours pas débranché, reproduit les battements du coeur de la jeune fille. Le miracle s'était produit pourtant dans la chambre de Marron, les infirmières ne comprenaient pas pourquoi la jeune fille volait et parlait une langue étrange. Ses yeux étaient noirs, ses cheveux volaient dans tout les sens et une auréole l'entourait.

_ Condolecence, Sa fanita de grasse Fital, que po fraticas solonel majjikass.*

Les femmes en blanc étaient pétrifiées. Soudain tous s'arrêta, ses cheveux redescendirent sur ses épaules, ses yeux redevinrent bleu ciel et l'auréole disparut. Ses pieds touchèrent à nouveau le sol et avant que les infirmières puissent répliquer une phrase, Goten, son ami, la tira vers la chambre de Bras. Bras, à présent, était réveillée et souriait comme elle ne l'avais jamais fait. Trunk l'enlaçait de toutes ses forces, heureu de l'avoir retrouvé. Quand Goten et Marron rentrèrent dans la pièce, Goten poussa Trunk et embrassa tendrement sa chère et tendre. Ce pendant Bras lacha une phrase que seule Marron et elle pouvaient comprendre.

_ Remercie la sorcière blanche de ma part!!
_ Je n'y manquerais pas miss!!

Les deux se regardèrent dans les yeux, ne comprenant pas ce qu'elles avaient dit. Mais ils s'en foutaient car leur proche était de retour parmis eux. Ils prirent Bras et sortirent de la batisse. Marron sortit la capsule pour la voiture et la jetta a terre. C'est alors qu'ils reprirent la route. Ce pendant, ils remarquèrent bien vite que, plus aucuns signe de vie n'était présent. Il n'y avait n'y voiture, n'y batiment. Ce n'était qu'un désert, ils ne comprenaient pas, Comment il peut y avoir un hopital si il n'y a pas d'habitants? Cela n'avait aucun sens, pas plus que ce désert arride au bord de la mer qu'ils appercevaient de plus en plus. Petit à petit, l'air leurs manquaient, petit à petit ils perdirent conscience dans leur voiture rouge. Un grand trou noir prit place dans leurs tête et bientôt plus rien. Ils se réveillèrent dans une salle blanche et noir. Bras était encore inconsciente mais les trois autres ne l'étaient plus. Ce fut un jeu d'enfant de se détacher pour les trois complices et Goten en profita pour libérer la jeune endormie. Ils sortitrent de la chambre et firent face à deux grands gardes. Goten et Trunk voulurent s'en occuper mais ils était bien plus fort. Les deux guardes les prirent par la gorge et les etouffa. Marron ne savait quoi faire, elle était impuissante face à ça alors elle sortit le mot 'Condolecence'. C'est alors que, sous les yeux ébahis de tous le monde, elle vola, ses yeux redevinrent sombre et ses cheveux voletaient. Elle fut entourée de la même auréole et prononça des mots incompréhensibles. Elle fit apparaître une grande boule d'énergie et la lança a ses ennemis qui crièrent.

_ La sorcière blanche est là! Attention a vous, elle est là!!!

Ils jetèrent leurs amis au sol et essayèrent de s'enfuir mais la jeune sorcière n'avait pas fini. Elle guida l'attaque sur les monstres en amplifiant sa vitesse. Elle toucha les deux cibles et explosa. La sorcière pronnonça alors :

_ S'en evatar blassius?*2
_ Qu'est-ce qu'elle dit?
_ Elle veut qu'on la suive!
_ Tu l'as comprend?
_ Oui! S'en evatar stracus!*3

Et la jeune femme partit en volant suivit des trois sayens.

Lexique :

* Condolecence, pour la grâce de la vie de l'enfant, j'invoque la magie solanelle.
*2 Pouvez vous me suivre?
*3 Oui on peut!

Le couloir blanc était rempli de monstre en tous genre que notre belle sorcière repoussa sans crainte. La porte d'entrée était maintenant proche et les fugitifs se dépêchaient de sortir de cet endroit très bizarre. En sortant de la bâtisse, Bras ne pu s'empêcher de sortir une remarque.

_ Dites moi messieurs? Savez-vous nager? Car je pense que sinon nous sommes bloqué sur ce navire.
_ ...
_ Sertanaîs bresahy tot! Stalanenma corrorou balaria Ma.*4
_ Setna gertyb stotle ?*5
_ sdarty como brazerty.*6
_ Zordas!*7
_ Traduction s'il vous plai ! S'impatienta Goten qui n'y comprenait rien.
_ En gros, il faut que l'on sorte d'ici au plus vite. Elle reste transformée pendant notre escapade.
_ Ok!
_ Mais dit moi, c'est qu'elle langue ça?
_ L'esta, c'est une langue très ancienne que prononce les sorcières.
_ Comment cela se fait que tu l'as parle soeurette?
_ Tu n'as qu'a le demander a maman.
_ Sraely tora.
_ Zordas! Allons-y!! Essayons de trouver un bateau ou une barque!

Et nous amis repartirent à la recherche d'un moyen pour s'en aller de cet énorme paquebot. Marron couvrait leurs arrières de toutes les attaques possibles des ennemis. Goten en aillant marre demanda quelque chose a nos amis.

_ Et pourquoi on ne volerait pas?
_ NON!
_ Mais soe...
_ J'ai dis non! Si nous volons nous nous ferons repérer par nos ennemis.

Au bout de deux heures de recherche sans succès, nos amis s'assirent sur le pont du bateau.

_ Fractass merylé brachalanra stouryt....*8
_ Fermy stouryt?*9
_ Oka!*10
_ Zordas! Je crois que nous n'avons guère le choix.... Nous allons nous cacher le temps que le bateau acoste quelque part.
_ Mais c'est de la folie!
_ Nous n'avons d'autres choix!!!
_ ...

Soudain deux colosses arrivèrent en charge sur nos amis, Marron passa devant avec un bouclier mais avait du mal à tenir le coup! La situation était critique, la jeune femme n'allait pas tenir longtemps. C'est alors que Bras prit une décision, elle ferma les yeux, se concentra et commença à léviter. Ses cheveux volaient et elle fut, elle aussi, recouverte d'une auréole. Elle prononça toutes sorte de formules magiques et envoya des attaques aux monstres. Il fallait que les deux femmes réussissent sinon il ne s'en sortiraient pas vivant. Soudain les femmes créèrent une boule d'énergie à l'unisson et la lancèrent sur les imposantes créatures qui explosèrent. De loin, on entendit une voix d'homme rire d'un rire à vous glacer le sang.

_ Hahahaha!! Je vous ai retrouvée sorcière du courage et de la volonté. Il ne me manque plus que celle de la force.

Lexique :

*4 Nous ne pourrons voler! Je resterais sous cette forme pour vous protéger!
*5 Pourquoi nous ne pouvons voler?
*6 Ils nous remarqueraient.
*7 D'accord!!
*8 Je pense qu'il va falloir que nous nous cachions....
*9 Il le faut vraiment?
*10 Oui!


Voila^^ Verdict Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Condolecence : Un mot à nous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Condolecence : Un mot à nous
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DRAGON BALL RPG V : 4.1 :: Divers :: Fanfic'-
Sauter vers: